jeudi 18 décembre 2014

Cherchez l'erreur

Je trouvais les donnes d'hier soir très intéressantes. Aussi bien à l'enchère qu'au jeu de la carte, il falait souvent réfléchir. A preuve la donne 16.
Donne 16
Dlr: W
Vul: EW
A5
D95
AD94
V753
R93
AR7
R8
R10942
DV864
2
7653
AD8
1072
V108643
V102
6
W    N    E    S
1SA  -   2C    X
2P   3C  4P

On peut penser ce qu'on veut du contre du Texas. Il y aura sans doute des esprits chagrins  pour dire qu'avec 2 pts on a juste le droit de passer. Cest un point de vue. 
N'empêche que ça me permet  d'entamer sous une dame troisième. Sans cela, je risque fort d'entamer trèfle et de filer le contrat. Notez aussi que 5C est en fait une bonne défense. Le contrat ne chute que de deux (et je vous conseille de l'examiner, lui aussi demande de la subtilité en attaque et en défense).
Mais revenons à nos 4P. 
En nord, j'entame coeur, Hans prend et joue atout deux fois.
En main, je reviens coeur (est écarte un carreau), et le déclarant va chercher le dernier atout sur lequel je défausse ma dame de coeur devenue inutile.
Il tire A et D de trèfle, découvre le mauvais partage, tire son roi de trèfle et trèfle coupé, et essaye de remonter chez lui au roi de carreau.
Je prends de l'as, je joue D et petit carreau pour le valet de mon partenaire. Nous avons fait un pique et trois carreaux pour une chute. 

Maintenant cherchez l'erreur. Ou je devrais plutôt dire les erreurs.
En fait je ne dois pas défausser ma dame de coeur. Elle est extrêmement utile comme sortie de main. Car si Hans me laisse la main au troisième tour de trèfle, je suis obligé de revenir trèfle et il peut écarter deux carreaux supplémentaires d'est et gagner son contrat. La deuxième erreur, à mettre à l'actif du déclarant, est donc d'avoir tiré les trèfles en tête et tout misé sur le placement de l'as de carreau. 
Et enfin la touche finale. Le contrat gagne toujours si le déclarant prépare la remise en main et tire lui-même as, roi et petit coeur coupé avant de tirer les trèfles tout en laissant passer le troisième tour comme expliqué plus haut.
Sauf que...
Comme me l'a fait remarquer Jean, tous les raisonnements précédents s'écroulent devant l'évidence. Si l'entame trèfle semble donner un pli, elle assure la chute du contrat car elle ouvre la coupe en Sud. Nord en main à l'as d'atout transfère la main chez son partenaire qui s'empresse de traverser à carreau. Donc au bout du compte, le contre d'entame à coeur n'était pas si bénéfique...
Je vous avais dit que la soirée avait été difficile pour les méninges.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire