mercredi 7 janvier 2015

Défense ras-le-bol

Je n'ai jamais vu ça. Hier soir il a fallu attendre la 15ème donne avant que notre ligne soit déclarante. A vous dégoûter de mélanger manuellement. Et même après on a encore dû se battre pour trouver des défenses. Je vous présente par exemple la donne 8 où, cas peu fréquent, on  défend contre 3SA.
Donne 8
Dlr: W
Vul: None
1087
V
AV87532
104
R3
R10762
D4
RDV8
D964
953
109
A975
AV52
AD84
R5
632

W    N    E    S
1C   3K   -   3SA
-    -   4C

Les deux enchères délicates sont celles de Sud et d'Est.
Le 3SA est courageux sans être téméraire. Le roi de K second et le bel arrêt coeur plaident en sa faveur. La couleur trèfle peut être une catastrophe.
Le 4C peut aussi se révéler très mauvais. Une main plate avec un seul pli et peu d'espoir d'en faire 2. Mais il y aussi des éléments qui plaident en sa faveur : un 109 de K qui sent les 7 plis à plein nez, le manque d'intermédiaires qui m'ont fait penser que Sud, qui en disposait de nombreuses, allait se retrouver avec des fourchettes derrière elle. Et puis, comme je vous l'ai dit, une soirée cauchemar à regarder jouer la ligne adverse et un ras-le-bol m'ont convaincu de mettre 4C.
Et ici cela s'est avéré une bonne décision. 
D'abord parce qu'en effet les 3SA sont sur table. La défense peut engranger 4 plis trèfles et puis va se rhabiller. Et puis parce que les 4C ne sont pas contrés. C'est sans doute la décision la plus difficile des enchères. Qu'est-ce que vous faites, vous, avec la main de sud?
Et même contrés, une bonne défense fait chuter de trois, mais la moindre erreur en NS coûte un pli.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire